Effervescences

ISBN 978-2-918565-07-9 – Prix 20€

 

En sept étapes, Gerty Dambury nous entraîne dans le bouillonnement de sa poésie.

Qui-vive ouvre ce recueil, comme un appel lancé dans la nuit. Nuit noire assurément, comme l’indique le leitmotiv de Désarroi, le deuxième chant, qui évoque, en sourdine, les récentes attentes de son pays natal, la Guadeloupe. Attentes décues.

Le voyage vers l’ailleurs s’impose avec Transport. Mais: il ne faut pas s’y tromper, il demeure une Fureur Enclose sur cette terre, fureur à conjurer avec Pawol Dous, textes en créole dont on trouvera la traduction en fin d’ouvrage.

Suit Rabordaille, qui est ici repris et se termine sur l’Adjuration que “naisse une langue fière, prompte à cingler l’à-peu-près”. Une langue que Gerty Dambury recherche depuis l’enfance.

Éclosion dit cette quête et clôt ce recueil où les Effervescences sont multiples, et où la parole oscille entre douceur et sécheresse, dans un regard sans concession.

                                              À Claude dit par Gerty Dambury

Soirée du 21 septembre 2014 :  rencontre Tiasci – Paalam

Laissez un commentaire

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>